Mouche du brou de la noix (Rhagoletis completa)

La mouche du brou de la noix appartient au même genre que la mouche de la cerise (Rhagoletis cerasi). Elle possède un point noir sur le dos, des ailes transparentes avec des bandes transversales brun foncé, la dernière prolongée en forme de V. Avec ses 4-8 mm elle est un peu plus grande que la mouche de la ceris.

Les mouches éclosent de fi n juin à fi n août. Après environ une semaine, les femelles pondent au total 300-400 oeufs, en groupes d’une quinzaine environ par fruit sous la surface du brou. La ponte peut durer jusqu’à 6 semaines. Les larves (petits vers) éclosent après env. 1 semaine et commencent à se nourrir du brou. Après 3-5 semaines elles se laissent tomber au sol, seules ou avec le fruit et la pupaison se fait dans le sol. La plupart des mouches éclosent l’année suivante, une partie seulement un à deux ans plus tard.

Les premiers signes d’une infestation sont des petits points noirs sur le fruit, causés par les piqûres de la mouche lors de la ponte. En se nourrissant, les larves rendent les fruits tendres, humides et noirs. A ne pas confondre avec les taches dures et sèches causées par des maladies. La coque reste normalement entière, par contre la partie charnue pourrit et teinte la coquille de la noix. Seules les attaques précoces endommagent les cerneaux.

Les mouches du brou de la noix restent beaucoup sur les feuilles et volent seulement quand elles sont dérangées. Quand l’attaque est importante, elles sont reconnaissables à l’oeil nu.

WalnussfruchtfliegeAdult023.jpg

Mouche du brou de la noix

WalnussfruchtfliegeLarve033.jpg

Larve

Pour la surveillance du vol, installer de fi n juin jusqu’à fi n août des pièges à mouches des cerises de Semences UFA.

> Boutique en ligne